Caroline Blanpied

Caroline Blanpied débute sa carrière artistique en 2008 au Conservatoire de Grenoble, par une formation de comédienne aux côtés de Muriel Vernet et Patrick Zimmermann et obtient son Diplôme d’Etudes Théâtrales (DET) mention très bien, avec une mise en scène de la Musica Deuxième de Marguerite Duras, dans laquelle elle interprète le rôle féminin. C’est après avoir obtenu un second rôle parlé et chanté dans West Side Story de Bernstein produit en 2009 par Opéra pour tous (qui deviendra la Fabrique Opéra) sous la direction de Patrick Souillot, chef d’orchestre, et Jeanne Roth, metteur en scène, qu’elle découvre le chant et décide d’entreprendre une formation lyrique au Conservatoire de Grenoble dans la classe de Nadia Jauneau-Cury. Pendant cette formation, elle intègre le choeur de femmes Métaphores dirigé par Maud Hamon-Loisance, avec lequel elle se produit régulièrement en concert. Elle s’illustre aussi particulièrement dans le répertoire de musique française, notamment dans des mélodies de Debussy et Poulenc. Désireuse de se diversifier dans les registres musicaux, elle participe en 2013 à l’enregistrement de chansons issues des films de Bob Fosse sous la direction de Sébastien Jaudon. Elle obtient son Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) avec les félicitations du jury à l’unanimité en juin 2016. Par ailleurs, elle continue à se produire au théâtre, notamment dans Oreste, une pièce de Florent Barret Boisbertrand, où elle interprète Electre, ou encore Ravage, une pièce qu’elle écrit et met en scène pour huit comédiens. Elle se voit également confier les mises en scène de la Flûte Enchantée de Mozart et Rigoletto de Verdi par la Fabrique Opéra. En juillet 2016, on la retrouve en récital avec le pianiste Sébastien Jaudon, autour du lied et de la mélodie française. Elle entame également un travail de création autour du cycle de Robert Schumann les Dichterliebe, qui voit le jour en octobre 2016 à la salle Messiaen de Grenoble. Parallèlement, Caroline Blanpied a poursuivi des études de philosophie à l’université Pierre Mendès-France,